La 1ere plate-forme Algerienne de partage
Creer un compte | Se connecter | Help
Accueil
Mes Videos   |   Mes Favoris   |   Ma liste   |   Mes Groupes   |   Mon Profile
   
Classer par: Pertinence - Date - Titre - Visualisation - Evaluation
Search // benmhidi
Resultats 1-1 sur 1 pour ' benmhidi ' (0 seconds)
Je vous ai fait ce montage sur cette "veille" des "elections" d' Euronews et de Med1Sat du 08-04-2009. L'Alg√©rie vote jeudi pour une √©lection pr√©sidentielle sans suspense, qui devrait voir le sortant Abdelaziz Bouteflika, 72 ans, donn√© archi-favori, d√©crocher un troisi√®me mandat de cinq ans, malgr√© les appels au boycott lanc√©s par l'opposition. Plus de 20 millions d'√©lecteurs sont appel√©s aux urnes, dont 940.000 expatri√©s, pour la plupart r√©sidents en France. L'opposition de gauche, de nombreux dirigeants islamistes, et aussi le chef d'Al-Qa√Įda au Maghreb islamique, ont appel√© √† boycotter le vote et mettent en garde contre un risque de fraude √©lectorale. Elu pour la premi√®re fois en 1999 avec le soutien de l'arm√©e, r√©√©lu en 2004, Abdelaziz Bouteflika b√©n√©ficie de l'appui des principaux d√©cideurs du pays. Aucun des cinq autres candidats en lice ne para√ģt en mesure de l'inqui√©ter et n'a r√©ussi √† mettre √† mal son message de continuit√© et de r√©conciliation. Le chef de l'Etat a fait modifier la Constitution l'an dernier pour pouvoir se repr√©senter. L'issue du scrutin fait peu de doute, la seule incertitude r√©elle portant sur le taux de participation, devenu le principal enjeu. M. Bouteflika esp√®re un chiffre sup√©rieur √† 60%, selon son √©quipe, qui lui pr√©dit une large victoire avec au moins 75% des voix. Des opposants font √©tat de pressions exerc√©es par les autorit√©s pour pousser les √©lecteurs √† voter. Et √©voquent un manque de contr√īle sur les bureaux de vote itin√©rants du sud saharien, dans les casernes et dans d'autres zones ferm√©es contr√īl√©es par le gouvernement. Aucun observateur international ne surveillera le scrutin. Elhag Boualem, 58 ans, vendeur de fruits dans la Casbah d'Alger, d√©clare avoir perdu foi dans les √©lections depuis l'annulation des l√©gislatives que les islamistes √©taient sur le point de remporter en 1992: l'√©v√©nement √† l'origine de la guerre civile qui a ravag√© le pays pendant une d√©cennie, faisant 200.000 morts. "Je voterai blanc", dit-il. Et de pr√©ciser qu'il ne votera que parce qu'il a √©t√© inform√© que sa demande de logement serait rejet√©e s'il ne pouvait produire une carte d'√©lecteur valid√©e. La continuit√© est le ma√ģtre mot du programme d'Abdelaziz Bouteflika. Lundi, lors de son ultime meeting de campagne, il a d√©cr√©t√© "indispensable" de "poursuivre et consolider le travail de reconstruction" entrepris depuis 10 ans. La plupart des Alg√©riens le cr√©ditent du calme relatif revenu dans le pays apr√®s dix ann√©es de violence. Son programme de R√©conciliation nationale, adopt√© par r√©f√©rendum en 2005, offre l'amnistie aux militants islamistes renon√ßant aux armes. Durant la campagne, il a laiss√© entendre √† plusieurs reprises qu'il pourrait proposer une nouvelle amnistie si les derniers militants d'Al-Qa√Įda au Maghreb islamique (AQMI) cessent leurs attaques quasi-quotidiennes et se rendent. Le bilan des ann√©es Bouteflika est √©galement marqu√© par la construction de nouvelles infrastructures: routes, barrages et logements, dans le cadre d'un programme de 200 milliards de dollars financ√© gr√Ęce √† la manne p√©troli√®re et gazi√®re. Reste que les Alg√©riens sont confront√©s √† une hausse du co√Ľt de la vie. "Je vais voter pour lui pour ce qu'il a fait", explique Khadidja Warriq, 62 ans. "Mais il ferait mieux de faire baisser les pommes de terre sous les 100 dinars" -soit un euro- le kilo, ajoute-t-elle. Car pour une bonne partie du pays, note Fay√ßal Metaoui, √©ditorialiste d'"El Watan", Bouteflika n'est plus du tout en phase avec le pays, particuli√®rement sa jeunesse. Pr√®s de 70% des Alg√©riens ont moins de 30 ans, beaucoup sont au ch√īmage, survivent gr√Ęce √† des "petits boulots", et nombre ne r√™vent que d'une chose, partir. La campagne √©lectorale, qui a dur√© trois semaines et a √©t√© marqu√©e par la floraison d'affiches d'Abdelaziz Bouteflika, n'a donn√© lieu √† aucun d√©bat public et laiss√© de nombreux Alg√©riens indiff√©rents. M. Bouteflika fait face √† cinq candidats: Louisa Hanoune, du Parti des travailleurs (extr√™me gauche); Moussa Touati, chef du Front national alg√©rien, jug√© proche du gouvernement, et membre du Parlement; Ali Fewzi Rebaine, chef du petit parti nationaliste AHD54; Mohammed Sa√Įd, un islamiste mod√©r√©, qui se pr√©sente sous l'√©tiquette d'ind√©pendant, son Parti justice et libert√© n'ayant pas √©t√© autoris√©; Mohammed Djahid Younsi, islamiste mod√©r√© et membre du Parlement, chef du parti El Islah ("r√©forme"). Des adversaires bien modestes alors que la plupart des dirigeants islamistes sont en exil ou interdits d'activit√©s politiques tandis que les deux grands partis d'opposition de gauche, le Rassemblement pour la culture et la d√©mocratie (RCD) et le Front des forces socialistes (FFS), ont appel√© au boycott et organis√© des manifestations. Le chef d'AQMI, Abdelmalek Droukdel, a √©galement appel√© √† boycotter le scrutin. AP
Channels // News & Media
Ajoutee: 3842 days ago par anonymous
Duree: 7m27s | Vues: 4075 | Commentaires: 0
Not yet rated
Pages: 1  
Les chaines DZTUBE: Humour | Region | News & Media |   High TechTheatre & CinemaNostalgieMusique
DiversSport | Defence & militaire | Histoire | Politique | Tourisme
Videos de publicite | Sciences & EducationIslam & ReligionRoussoum moutaharika  
A propos    |   Help   |   Votre Annonce sur DZTUBE   |   Conditions d'utilisation   |   Droits et Vie privee   |   () Visiteurs online
Copyright © 2007 DZTUBE.com. All rights reserved.